07 820 920 05

Les gens font souvent l’amalgame entre l’étiopathie et l’ostéopathie dite structurelle car les techniques employées sont similaires. En effet, il existe un nombre limité de possibilités pour réduire un blocage mécanique. Les techniques sont connues depuis des millénaires et elles se sont transmises par voie orale grâce aux rebouteux, rhabilleurs et autres barbiers de campagne. Les ostéopathies, la chiropraxie et l’étiopathie n’ont réalisé qu’une synthèse de ces techniques que l’on retrouve dans le monde entier. Il y a donc similitude sur la forme mais ces trois pratiques diffèrent fondamentalement dans leurs méthodes et analyses.

L’ostéopathie regroupe, sous une appellation commune, des praticiens aux méthodes diverses, formés dans de nombreuses écoles dont l’enseignement n’est pas uniformisé. Il n’y a donc pas UNE ostéopathie mais DES ostéopathies. En fonction des écoles, on aura des praticiens au raisonnement très différent et ne travaillant donc pas de la même façon, certains avec une approche mécanique, d’autres plus « énergétiques ». La durée de la formation de les écoles d’ostéopathies peut également varier de 6 ans à parfois même quelques semaines

L’étiopathie quant à elle repose sur une unité dans le discours et la pratique. Tous les étiopathes inscrits au RNE (Registre National des Etiopathes) et  membres de l’IFE (Institut Français d’Etiopathie) ont reçu un enseignement uniforme soumis à des examens nationaux dispensé dans l’une des 4 écoles dispensant la formation.

En l’absence de symptômes, il n’est pas utile de consulter un étiopathe ni de venir régulièrement tous les 3 ou 6 mois pour de l’entretien.

En revanche, à partir du moment où une douleur survient et qu’elle ne passe pas spontanément dans les jours qui suivent, c’est que vous souffrez très certainement d’un blocage mécanique. Ne tardez pas à consulter si ces symptômes vous semblent nécessiter un traitement étiopathique. Plus la prise en charge sera rapide, plus vite vous serez rétabli(e).

« Il faut amener un nourrisson en consultation dès les premières semaines de sa vie » C’est un discours qu’on entend souvent dans la bouche de certains thérapeutes manuels, mais soyons honnêtes, il est surtout marketing. L’enfant est parfaitement adapté à un accouchement physiologique bien préparé. C’est seulement dans les cas où l’accouchement aurait été traumatique pour l’enfant, et qu’il en garderait des séquelles, qu’un traitement étiopathique est indiqué.

En résumé, en l’absence de symptômes tels que colique, diarrhée, constipation, régurgitation, troubles du sommeil, etc…, il n’est pas utile de consulter, votre enfant va bien.

Il n’est pas nécessaire de passer par un médecin pour consulter un étiopathe. Vous pouvez venir de votre propre initiative.

Médecins et étiopathe ont des champs d’application thérapeutique et des traitements  différents. Pour certaines pathologies la médecine classique reste indispensable. Votre étiopathe saura vous rediriger si tel devait être le cas

 En savoir plus sur les principales indications de l’étiopathie

Comptez une moyenne de 2 à 5 interventions pour un traitement standard en étiopathie. La durée du traitement varie en fonction de plusieurs facteurs : l’ancienneté du problème, sa gravité, l’activité du patient.

Les affections chroniques de longue date demandent en général des traitements plus longs.

Les pathologies récentes prises en charge très rapidement peuvent être soignées en une à deux séances.

Votre étiopathe vous fera un meilleur pronostic en fonction de vos réactions à la première séance. Il y a en effet trois possibilités:

  1. Les résultats obtenus sont rapides et durables, le traitement aboutira en deux à trois séances.

  2. Les résultats obtenus sont plus discrets et il y a récidive des symptômes. Le traitement sera donc plus long car des modifications profondes de votre organisme ont eu lieu avec le temps. Un suivi sur quelques mois sera parfois nécessaire.

  3. Il n’y a aucun résultat. Soit le problème est trop ancien et les lésions sont devenues irréversibles, soit les symptômes présentés ont une autre cause initiale et des examens supplémentaires ou la réorientation vers un autre spécialiste seront nécessaires.

L’étiopathie n’est pas conventionnée par la sécurité sociale, mais il existe plusieurs mutuelles qui prennent en charge les traitements étiopathiques. Et elles sont de plus en plus nombreuses *.

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle pour connaître votre prise en charge dans le détail. Si le remboursement est possible, nous établirons une note d’honoraires lors de la consultation.

*liste de mutuelles prenant en charge l’étiopathie

question/réponse avec l’aimable autorisation de Yann Ollivier : www.yann-ollivier.fr

Fermer le menu